Comment choisir un poêle à pellets?

poele-granules-energie-vegetale

Comment choisir un poêle à pellets?

Y a t-il péril en la demeure? Votre mode de chauffage ne suffit plus. Par goût, par lubie ou par nécessité, vous optez pour l’achat d’un poêle à pellets. Après avoir fait le point côté trésorerie, il est possible que vous ne puissiez pas acheter le modèle Xper-Vectra-Millénium à double Turbos Processeurs Hygronomes que vous avez vu en exposition au salon des Innovations Thermiques de l’an passé qui s’est déroulé à deux pas de chez vous. Soit.

Voyons ensemble par le début.

Choisir son futur poêle à pellets c’est comme choisir sa prochaine voiture. Elle devra être confortable mais pas fade, devra être suffisamment munie de technologie sans pour autant vous assaillir de réglages interminables, elle devra être assez petite pour se loger dans le garage, entre la machine à laver et les étagères où trônent vos outils mais assez grande pour accueillir un vélo, un chien, les cartons de déménagement du grand qui entre à l’université.

Pour choisir un poêle à pellets (ou à granulés de bois), c’est la même histoire. Il vous faudra être attentif au rendement, à la puissance, à la consommation, au bruit, et au système d’évacuation des fumées. Le voulez-vous programmable? Le voulez-vous connecté à votre smartphone?

image-poelepellet-energie-vegetale

Caractéristiques d’un poêle à pellets

Le poêle  à pellets fait partie de la famille des poêles dans lesquels on compte aussi les poêles à bûches, et le poêle de masse. C’est un appareil de chauffage écologique et économique..

Autrefois mode de chauffage principal, on utilise aujourd’hui ces systèmes de chauffage en complément d’autres installations comme la chaudière à gaz et la chaudière fioul.

Selon la superficie de votre habitation (plus de 100m²), on ne saurait trop vous recommander d’opter pour un chauffage complémentaire. Si l’un tombe en panne, il vous restera l’autre. Par ailleurs, selon que votre habitat est déclaré RT 2005 ou RT 2012, il est nécessaire de connaître la performance énergétique du bâti pour décider de la puissance de votre appareil.

Comment ça marche?

Le poêle à pellets utilise la combustion de petits granulés de bois compressés. On déverse dans le réservoir un sac de granulés et on peut décider de l’activer manuellement ou le programmer. Le contenu du réservoir va glisser lentement vers le brûleur. Vous n’avez plus rien à faire. La combustion peut durer plusieurs heures jusqu’à obtention de la température souhaitée.

Une soufflerie se met en marche. Et voilà il fait chaud !

L’entretien est identique à celui d’un insert : vider le bac de déchets et aspirer les poussières.

A quoi devez-vous être attentif avant d’acheter votre poêle ?

Prenez connaissance de la puissance d’un poêle. C’est la valeur principale à observer et à choisir en fonction de la superficie à chauffer. On part généralement de 100W pour 1m². Ne visez pas un appareil surdimensionné car il pourrait s’encrasser, puisqu’il ne tournera pas à pleine capacité.

Pour vous aider, consultez les caractéristiques techniques sur les appareils, ou renseignez-vous chez votre installateur préféré. Faîtes également le tour des comparatifs de poêles à granulés sur le web.

Autre point important, nous vous recommandons de choisir un appareil portant le label CE afin de bénéficier des garanties exigées par la fabrication européenne. Les normes exigent entre que le poêle soit étanche à l’air, qu’il rejette un taux d’émission de monoxyde de carbone inférieur à 1% et qu’il soit  situé dans un endroit stratégique de la maison.

Un inconvénient avec le poêle à pellets ?

Le bruit, et le budget. Qui sont étroitement liés. Il vous faudra ajouter du budget pour bénéficier d’un modèle qui ne soit pas bruyant. En effet, si vous avez programmé votre appareil pour qu’il se mette en route au petit matin, le réveil peut être désagréable.

Dernier point, les sacs de sciures de bois, pellets, sont parfois lourds à porter. Faîtes vous aider.

Combien coûte un poêle à granulés ?

Tout comme pour l’achat d’une voiture, ou d’une maison, le coût de l’appareil de chauffage est variable selon des critères de fabrication et de performance, également selon la technologie intégrée. Cependant sur le moyen et long terme, il sera plus économe que les radiateurs électriques, dont le prix ne cesse de grimper.

Réservez un budget allant de 699€ sur dans les boutiques en ligne mais sans les frais d’installation à 2500€ avec installation par un professionnel.

Vous pouvez bénéficiez de prêt et d’aides au financement de votre poêle tel que le prêt à taux zéro de 5000 € qui vous est proposé par Franfinance, le partenaire d’Energie Végétale.

Voilà pour ce premier tour d’horizon, il vous restera ensuite à faire appel à un professionnel proche de votre domicile pour réaliser l’installation de votre poêle à pellets, afin de respecter les normes de sécurité, être vigilant aux conduits de fumées, et optimiser l’emplacement de l’appareil.

Comment choisir un poêle à pellets?
Partagez ce contenu
Retour en haut